Facebook Youtube Pinterest Instagram

J’ai encore du mal à y croire : je suis dans un avion destination Jamaïque pour tourner un spot avec Usain Bolt ! Direction Kingston pour les répétitions!
Et, qui plus est, accompagnée d’une super équipe de danseurs !  Mon ami Clément est avec moi, et je connais quelques autres personnes…. Après les présentations, direction l’aéroport ! Donc ce n’est pas une blague on y va vraiment là !

Aude, Maria, Bricky, Clement, Tom, Brieuc, Arnaud, Julian et moi embarquons pour Kingston. C’est un peu dingue ce qui est en train de se passer. Il y à une semaine de cela je passais seulement le casting !

https://www.instagram.com/p/BVQO_uajdyg/?taken-by=whyhildadance

L’arrivée.

  16 h de voyage plus tard, nous sommes sur le sol Jamaïcain. Nous rencontrons les autres danseurs espagnols qui font aussi partie de la team : Julien (un français qui habite à Barcelone), Sheila, Marina, Arias, Guillem et Omar. Un bus nous attend direction l’hôtel. Musique à fond (évidemment) dans le bus, vous devez vous douter que l’on n’est pas peu contents d’être ici?

Découverte de l’hôtel et la bonne surprise : l’hôtel est vraiment mignon, avec un superbe jardin et une grande terrasse… Ca promet de belles soirées…

Au boulot (ou pas) !

On attend les essayages. de g à d: Marina, Clement, Moi et Guillem.

Dès le lendemain, on nous emmène dans un autre hôtel et pendant que les uns essayent ou sont en répétitions, les autres attendent… autour de la piscine. (Enfin, surtout moi, puisque je ne travaille pas aujourd’hui !)

1er jour difficile…

Vient mon tour …. La pièce est une caverne d’Ali Baba ! Des robes, accessoires, en tout genre. C’est fou. Et les chaussures ! Moi qui suis une adepte, j’en aurai presque un malaise !

Mon pied veut tout essayer!

 J’essaie donc plusieurs tenues (3 robes dans mon cas), les accessoires etc. La styliste prend en photo chaque tenue, pour avoir une validation… Voilà : ma journée est terminée !

                  Et le prix de l’arnaqueuse du plan est attribuée à…

 

La chorégraphie

En général, pour les pubs, les chorégraphies sont simples mais « visuelles » . La chorégraphe espagnole Tuixen, a créé quatre “tableaux” (parties danse) dont: une chorégraphie en canon (succession du même mouvement par plusieurs personnes avec un léger décalage de temps), un ensemble en cercle, un ensemble garçons. Un quatrième tableau danse existe mais c’est en mode « boite de nuit » : ce sont les danseurs jamaïcains qui nous apprennent les steps! <3

L’arnaqueuse.

Quand je dis que je suis l’arnaqueuse du groupe, je le pense vraiment . Pour le canon et l’ensemble en cercle, par exemple, mes collègues ont beaucoup répété avec les danseurs jamaicains….

Et je suis passée a travers les gouttes : moi, je répéte à côté dans un autre studio, ou prends des photos des répétitions..

Repetitions. copyright: Hilda

A la base je devais avoir un rôle particulier…

 Mais…

J’ai tout rattrapé en last minute évidemment (sinon ce n’est pas drôle)! Parce que mon « rôle » a changé.

Je dois m’inclure rapidement au groupe qui s’est formé et réagir vite… Bon, dans ce cas ci, les mouvements ne sont pas difficiles et mes copains m’ont bien aidé…

Etre réactif, apprendre vite (et bien),  s’adapter facilement, c’est indispensable dans notre métier !

En dehors du travail

C’est évidemment l’un des avantages quand tu pars travailler à l’étranger : tu crées des liens plus facilement parce que tu es coupée de ton quotidien. Et là, on est quand même en Jamaïque ! En dehors du studio de répétition, ce ne sont que des bons moments qu’on partage avec l’équipe !

Les photos

Avec l’un des danseurs, Julian Hyun (oui celui qui a tourné ma première vidéo danse) , en plus de la danse, on a une passion commune: la photo. On s’amuse donc à se prendre en photo mutuellement.

dans notre hôtel. Crédit Julian Hyun

crédit Julian Hyun

https://www.instagram.com/p/BVuHocugS1L/?taken-by=whyhildadance

 

Dès que je peux, je prends mon appareil photo et je shoote tout ce qu’il me plait.

J’ai créé un tableau pinterest ! Mes photos de la Jamaïque ici.

Les bons moments

Mais accompagnés des danseurs jamaïcains, nous sommes quand même allés dans une boite de nuit de dancehall. Une soirée vraiment mémorable pour nous tous je crois !

A 0,29sec, Clement me raconte une blague. Mais je ne vous la dirai pas. (Je garde quand même des secrets <3)

Notre hôtel possède un jardin superbe, et tous les soirs nous nous retrouvons tous la pour discuter, et nous nous adaptons aux us et coutumes locales. (Je parle de la gastronomie jamaïcaine bien sur.  Vous êtes des vilains. )

La danse.

Qu’est ce qu’un danseur fait quand il est off ? Il danse encore. ( #danceisourlife #loveourjob )

Chacun ayant sa specialité (Krump, dancehall, hip hop, claquettes, contemporain, popping…), on se retrouve dans notre beau jardin à juste improviser pour le plaisir!  De l’autre coté de l’atlantique, on partage nos mouvements, en solo, en duo… (avec ou sans poulet).

Un soir ordinaire après nos répétitions.

Dans cette ambiance de partage, je me suis surprise à oser être plus « hip hop », plus urbaine dans ma danse… Chose que je n’aurai pas osé faire il y à une semaine à Paris !  J’ai même improvisé en « Voguing » un style de danse qui me parle énormément, mais dans laquelle je suis encore complétement débutante !.

Le plaisir de danser, et l’envie de se surprendre, sans jugement, en s’observant avec bienveillance:  quand on se met tous dans cette ambiance, on se tire vers le haut et on partage vraiment !

Dernier jour de répétition

Le 5ème jour de répétition, on se retrouve dans le lieu de tournage.

Un grand gymnase dans lequel tous les décors ont été construit. On rencontre les équipes techniques, et on répète toutes les scènes qu’on filmera demain avec la star du spot : Usain Bolt !

Entre deux répetitions: un shooting

Il ne nous reste plus que deux jours en Jamaïque et non des moindres :  ce sont les deux jours de tournage.

La rencontre est donc proche. Vivement demain…

Hilda.

Footer