Facebook Youtube Pinterest Instagram

Avant que vous ne découvriez la fin de mon aventure Jamaicaine, laissez moi vous dire un truc: vos gentils messages à propos de notre vidéo “you are a Memory” m’ont tant fait chaud au coeur! Cette (première) collaboration avec passage Ephémère  mérite d’être expliqué bientôt à travers un article, mais c’est important pour moi de vous le dire là : votre soutien est juste incroyable et me motive tant! Alors MERCI de vos si belles ondes!

Revenons donc à nos moutons. Cinq jours de répétitions plus tard, nous y voilà : c’est l’heure du tournage. On commence dans les Start-in blocks puisque Usain Bolt est de la partie pendant 7h… Ca promet d’être fou…

Il est 7h du matin et nous arrivons sur le lieu de tournage.

Pour les filles,  c’est make-up. Et Surprise : on doit se maquiller seules… L’info ne nous a pas été donnée avant notre départ, et donc aucune d’entre nous n’a son make-up spectacle…  (Panique).

 

Musée Grévin, Bonjour.

Suite à une grande négociation, une MUA (Make-Up Artist) finit par me maquiller, mais on est sur un concept… Je ressemble à une version de moi même archi photoshopée (#filtre #lissagedepeau #plâtre) : ça se passe mal.

A peu près ma tête… (Non je ne vous montrerai pas en vrai).

(Note à moi-même : TOUJOURS prendre ma trousse make-up!) …

Mais elle est tellement adorable que je n’ose rien dire.

 J’estompe donc le maquillage, tant bien que mal dans les toilettes, avec ce que j’ai sous la main (comme toutes mes autres collègues filles…).

Direction le 1er décor.

Nous sommes en « boite de nuit ». C’est ici que démarrera l’aventure de Usain dans le spot…

Mais ou est Hilda? Copyright: Jeremy Bouchet

Tout le monde se met en place. Dernières répétitions. Il est 12h30 quand…

Usain arrive.

Un homme immense : j’avoue être un peu impressionnée ! Mais je ne suis apparemment pas la seule au vu du petit silence qui s’installe sur le plateau. Il impose ! On nous a bien briefé : Aucune photo n’est autorisé ( Pas de Usain dans ma insta-story, ma vie est foutue!) Mais on a quand même notre photographe officiel Jeremy Bouchet, pour nous capturer de beaux moments.

Usain Bolt, durant le tournage. copyright: Jeremy Bouchet.

Course contre la montre.

Usain Bolt est seulement présent pendant 7h. Alors toutes les équipes se plient en 4 pour respecter le planning : quitte à ne pas manger avant que Usain finisse ses prises…

L’ambiance du tournage… copyright: Jeremy Bouchet

On tourne, part se changer, va sur l’autre décor, attend, cherche de la nourriture comme on peut (la production nous fournit en petits gâteaux, sandwichs pour nous faire patienter… )

Belle personnalité

Usain joue vraiment le jeu.  Il a une petite chorégraphie à faire, qu’il apprend sur le moment. Pour cette partie du spot, il est entouré de six danseurs hommes (dont nos deux frenchies Julian Hyun et Brieuc Carpentier) .

De g à d: Julian, Usain, Brieuc, et Stephane à la steady Cam. Copyright: Jeremy Bouchet.

Sa partenaire de jeu ( ancienne « Miss Monde ») le briefe (elle a pu être présente aux répétitions). Il s’investit, et donne le meilleur de lui-même. Pas mauvais danseur, et bon esprit, on l’encourage !

Usain Bolt et sa belle Partenaire de jeu. copyright: Jeremy Bouchet.

Petit moment cool !

Lors de l’une des prises, qu’il réussit vraiment bien, on se met tous à l’applaudir et à crier. Usain s’arrête, se décale pour nous voir (nous sommes dans les gradins), et nous fait un magnifique salut de danseur. Dois-je vous dire qu’on a franchement tous apprécié ce petit moment ?

Clap de fin pour Usain Bolt mais…

Parce que toutes les bonnes choses ont une fin, (et qu’on a tous trop faim) (Hilda arrête de faire des blagues stp), Usain doit s’en aller.

 Mais, Il pose évidemment pour quelques photos officiels et selfies (Parce qu’il est gentil et que c’est un mec bien) …

Une incroyable connexion: nous regardons dans la même direction. Copyright Jeremy Bouchet. De g à d: Usain, Tuixen la chorégraphe, Arnaud, Hilda, Bricky, et Maria.

On ne dira rien sur ma tête de musée grévin et d’hysterique trop contente d’avoir sa photo hein? ( au top Hilda.)

Usain a fini, mais, nous: non. Demain, une longue journée nous attend et ca va être fort en émotions !

Deuxième jour de tournage et fin de l’aventure Jamaïcaine !

Aujourd’hui, Usain n’étant pas la, c’est le jour de tous les raccords :  on refilme tout sous d’autres angles pour avoir des « rush » .

C’est le genre de journée où tu sais que tu vas devoir être patient.

Et t’adapter…

Oui, je patiente comme ça… Copyright: Jeremy Bouchet. Avec le plus beau des Barmans: Clément <3

Perchée à 6m de haut

C’est comme ça par exemple, que je me suis retrouvée avec Aude et deux autres danseurs Jamaïcains, perchés à 6m de Haut, habillés en serveurs, plateau à la main et bouteille de Champ’ pour un raccord de scène… Interessante expérience…

Après l’effort…

C’est la fin du tournage pour la plupart des danseurs. Sauf les 6 mecs dansant avec Usain qui doivent se préparer à tourner…

Même si cela fait 12h que nous sommes sur le lieu de tournage, on décide de les attendre. (Trop d’amour).

 Apparemment, quelques bouteilles de Mumm sont la pour nous aider à patienter. (Et nous les avons consommé évidemment avec modération, puisque l’alcool est dangereux pour la santé.).

Oui, Usain, la modération ça nous connait!

                  It’s a Wrap.

Il est 00h et c’est la fin de tournage !!! La production est trop sympa puisque chacun  récupère la tenue complète portée lors du tournage. J’intercepte au passage deux paires de chaussures neuves abandonnées (Oui j’ai un coeur gros comme ça!).

Merci Usain.

Nous repartons à l’hôtel pour profiter des derniers instants en Jamaïque. L’air (be) de la Jamaique va nous manquer. Et les gens. Surtout! ( et ces moments de danse, dans ce jardin aussi.)

Le blues.

Effectivement : le retour en France,est dure, l’ambiance me manque déjà ! ( mais pas les moustiques qui m’ont piqué une centaine de fois sur mes jambes).

Moi quand j’ai le blues. (Oui, Beyoncé me ressemble beaucoup.)

Un échange incroyable et des rencontres formidables tout ça de l’autre côté de l’Atlantique : la je peux le dire : #ilovemyjob

Bilan

Le spot est sortie : et on ne me voit pas de dedans. (haha).

Le seul plan où l’on m’aperçoit… Cherchez bien.

Mais vous savez quoi : je m’en fiche …( presque ok: mon porte monnaie aurait apprécié qu’on me reconnaisse #pasdedroitalimage… )

Don’t win to celebrate. Celebrate to win. Accroche du spot.

 J’ai vécu une semaine tellement riche en émotions, fais tant de belles découvertes: des projets comme çà, j’en veux tout le temps !

Miss you team Mumm.

J’ai envie de remercier tout le monde à commencer par la directrice de casting Gaelle, qui a su me mettre en valeur et en confiance pendant le casting,

Merci à la chorégraphe Tuixen pour la belle opportunité, les équipes techniques (Stephane!!) et la production, le réalisateur Luis Cerveró, Jeremy Bouchet le photographe (qui m’a gentiment envoyé les belles photos!),  mes collègues danseurs européens (vous savez  hein !)  mais aussi bien sûr tous les danseurs jamaïcains : tellement adorables avec nous ! Pas seulement pour le travail, mais pour tous ces moments d’échanges, leur accueil, leur gentillesse, leurs sourires ! Ça a été génial de partager cette aventure avec vous ! Et bien sur merci à toi Usain Bolt.

Dear Team Mumm,

I would like to thanks all of you for this amazing moment I had with you. First of all, thank you Tuixen, for the opportunity. to all of the production team, technical team,  you were so nice with us!  You choose us and took us in this beautiful adventure! What a memory! So Merci beaucoup! 

Thanks to all of the European dancers,  for this amazing team we create, I miss you. And A special thanks to all my Jamaican dancers : you guys are so damn good ! All of your smile are in my heart, all the laughts and the dance we shared together, all these good moments that I will never forget. I can say that I love Jamaica and I know it is because all of you ! I hope to see you soon ! Maybe in Kingston or Europe ? And of course : Thank you Mr Usain Bolt !

J’espère vous revoir tous bientôt !

Alors Usain:  C’est quand ton prochain spot ? Tu dis bien que tu nous reprends tous hein ! Nous on est partants !

Bisous.

Hilda

Bring us Back. Photo: Clement Gyselinck

Footer