Facebook Youtube Pinterest Instagram

Bon, on le sait tous: à la rentrée, on est plein de belles résolutions, de nouveaux objectifs et de nouvelles idées (je vous en avais parlé ici) … Et c’est génial ! Mais la rentrée c’est aussi… “Bonjour les impôts,  Bonjour la taxe d’habitation !” (Existe en version non-imposable, bonjour, la pauvreté !). Et le doute s’empare de nous…

 « Voilà ! Je ne peux pas me payer tous les cours de danse que je voulais faire, je vais devenir un danseur pourri donc je ne pourrais pas réussir mes castings… Ooh adieu contrat et belles résolutions ! »

(Vous ne vous êtes jamais dit ça ? Mmmh, Soit vous mentez, soit vous êtes Bill Gates, soit je suis la seule à être aussi dramatique… Mince…)

Oui, je sais trop bien, qu’il est parfois difficile de garder un rythme soutenu d’entrainement quand le budget n’est pas totalement au rendez-vous…

Comment reconnaitre une danseuse freelance aux ressources amoindries?

Mais il faut faire face : “Cette condition sera ta condition !!!”

Alors Hilda tu proposes quoi ?

Une danseuse freelance étant toujours pleine de ressources (créatives),  voici comment rester en forme avec un minimum de budget ! Je vais vous donner envie d’avoir moins d’argent (ou alors d’en économiser !)

  • Solution 1 : Le sport.

Il y a deux avantages à faire du sport :

Premièrement, le budget. Aller courir, faire sa renfo musculaire à la maison, son yoga : c’est juste totalement gratuit (et bon pour le moral de réussir à se motiver tout seul !) Deuxièmement, c’est un excellent complément pour notre métier. On utilise le corps différemment, on casse la routine, on progresse en endurance, en explosivité… Cela ne peut qu’être bon pour évoluer…

Dans mon joli salon en banlieue. 

https://www.instagram.com/p/BGpSDg6uj7c/

« Oui, ok Hilda, mais je n’ai pas de place chez moi, ou je déteste courir dans le froid ! »

Ok ok. Soit. J’ai deux autres trucs à proposer ( Hilda a toujours une solution !) :

  • Un abonnement en salle de sport (genre 30€/mois et tu peux y aller quand tu veux !)
  • La piscine municipale (4€ max l’entree!).

La seule nage que je sais faire...

  • Solution 2 : Louer un studio de danse à plusieurs danseurs…

Soyons clair une fois pour toutes : Nous sommes tous dans la même (galère) situation. Pourquoi alors ne pas se réunir entre collègues/amis pour utiliser un studio de danse ? C’est économiquement avantageux, et artistiquement intéressant :  travailler à plusieurs a toujours du bon. C’est un moment d’échange, on s’entraide, se donne des consignes, des conseils, on travaille le contact, l’improvisation, la création, on apprend à s‘adapter à l’autre….

Extrait d’un training avec Elina (ma coloc) et Clement (mon presque Jumeau).

 

  • Solution 3 : Danser dans les espaces publics

Ok, je viens des danses de style « académiques » (classique/contemporain),  et je pensais sincèrement, ne pas pouvoir sortir  du studio… Mais en vrai : en plus de ne pas dépenser d’argent, cette solution permet de s’entrainer avec le regard des autres, de danser sur différentes surfaces (gazon, ciment, terre, sable…). A nous donc, les parcs, les places, les halls, les plages, les rues….  Et même, pourquoi ne pas en profiter pour se filmer par exemple ? Cela fera toujours des petites images souvenir, ou un matériel en plus à envoyer pour le prochain casting !

Move your body, baby!

 

 -Bonus spécial Paris

Bon les danseurs parisiens, je ne vais rien vous apprendre, mais il y a un magnifique endroit pour danser, en libre accès: le 104.

C’est gratuit, et c’est inspirant ! On peut s’y entrainer mais aussi observer les autres, échanger, et on s’y sent bien ! Si vous êtes donc sur Paris, n’hésitez pas une seule seconde. Tout ce qu’il y a à faire: se trouver un espace, se poser et danser.

En pleine recherche chorégraphique…

(Le 104, c’est aussi un espace avec plein de spectacles, expo etc… jetez un œil par ici !)

 

Alors toi danseur, danseuse fauché(e) ne désespère pas ! Je suis un pur exemple : j’en ai eu des moments de galère, crois moi (tu le découvriras au fur et à mesure du blog !).  Mais, j’ai quand même toujours réussi à me débrouiller pour danser ! Oui, avoir moins d’argent ça demande un peu plus de créativité et d’audace pour son training : mais est ce que c’est pas un truc qui te donne une vrai raison de continuer et de défoncer ton prochain casting ?

J’attends vos réponses en commentaires : vous avez 4h. A partir de : maintenant.

Bisous

Hilda.

Footer