Facebook Youtube Pinterest Instagram

Bonheur. Échange. Fierté. Voilà les trois mots qui me viennent à l’esprit lorsque je pense à ma collaboration avec l’Inconstant magazine. Jean Daniel Galisson, associé chez Maison Sagan et créateur de l’inconstant, m’a laissé totalement libre de mes mouvements, et de mes idées pour ma première rubrique dans son magazine. De la naissance du projet jusqu’à la publication, je suis fière de vous présenter les coulisses de  “Ça veut dire que t’es souple?”, la nouvelle corde à mon arc Hilda.

Behind the scene: Hilda et l’inconstant magazine

Nous sommes en septembre 2017. Le site Hilda.fr va être révélé et avec Julian Hyun, nous réglons les détails de ma vidéo de lancement. C’est mon ami Melvyn , d’un grand soutien avec son équipe de choc Edwyn et Kilyan lors du lancement de mon site, qui me fait rencontrer Jean-Daniel. Ils partagent le même espace de travail. Je venais aux bureaux pour montrer à Melvyn en exclusivité ma vidéo. Jean-Daniel regarde aussi.  J’appuie sur lecture. Ils sont emballés. J’explique à Jean Daniel ce qu’est Hilda.

Il se trouve qu’il recherche des contributeurs pour son projet de magazine: l’inconstant. Le courant passe bien entre nous, et il me demande si ça m intéresserait d écrire pour le journal.
Devinez ma réponse?

Nous commençons à discuter des sujets que je pourrais traiter.

Une première idée me vient en tête.

Je raconte à JD, toutes ces fois où j’ai entendu: ” ca veut dire que t’es souple? Tu sais faire le grand écart?”, lorsque je rencontre pour la première fois, une personne du sexe opposé, et que j’annonce mon métier.  Avec ce regard qui me fait comprendre que ma souplesse potentielle n’intéresserait pas vraiment cette personne pour mes performances artistiques. N’est ce pas Fanny? .  Celles et ceux qui me suivent sur instagram, ont pu voir que j’ai du mal à accepter la lourdeur de certaines paroles, et le sexisme dont fait preuve certains êtres humains. Je suis fermement attachée à l’égalité de sexes, aviez-vous remarqué que mes interviews alternent hommes et femmes? , à l’égalité tout court même… Alors, je me suis dis que j’allais pousser le trait: et si je répondais vraiment, ironiquement, à cette question?

Le nom de la rubrique et le 1er sujet viennent de naître!  Nous nous accordons sur nos plannings… il est temps d’écrire!

Ca veut dire que t’es souple? La rédaction

Le premier article s’appellera: Quand tu me dragues. Pour l’inconstant, j avais envie de tester une écriture et un ton un peu plus piquant.

Le sujet me parle beaucoup. Et oui, c’est vécu. Alors l’écriture s’est finalement faite rapidement… Et ça me plait énormément!

Ce projet est un grand challenge pour moi puisque je m’occupe de la rédaction de l’article, mais aussi de la direction artistique des photos pour lesquelles je serai modèle!  Par rapport au sujet, je veux que les photos aient un double sens et parlent d’elles-même …

Enfin exactement, de l’image sexuelle que certaines personnes de la gente masculine ont de la danseuse, mais ce thème existait pas en GIF.

5 scènes se détachent. Jean-Daniel, valide l’article et mon “moodboard” pour les photos. Il faut trouver le stylisme maintenant…

Ma rencontre SUPERBE

Le shooting est dans 15 jours. Niveau fringues, j’ai de quoi faire dans mon dressing mais j’ai envie d’y ajouter ce “Je ne sais quoi” en plus qui apportera la touche finale à mes idées…

Coup de chance…

Ma coloc Sarah travaille au Mona, un café/espace de travail éphémère pour nouvelles entrepreneuses. C’est elle qui me fait découvrir la marque Superbe, cette nouvelle marque de lingerie, dessinée et dirigée par des jeunes femmes fidèles au Mona. Mélanie la créatrice, Sonia qui écrit et communique sur la marque, et Margaux qui est responsable de l’image de Superbe .

Ni une ni deux, je prends mon ordi et leur écrit un mail. Et je leur expose mon projet. Elles adhèrent à mon mail et à Hilda, et nous nous rencontrons une semaine après.

Et coup de coeur.

Nous sommes sur la même longueur d ondes! Les mêmes envies, les mêmes inspirations. Mon projet leur plaît! Nous nous retrouvons une semaine après pour l essayage et le choix des modèles qu’ elles me prêteront.. Mélanie me conseille aussi sur la composition des looks.
Je suis aux anges! Je ne vous dirai que çà aujourd’hui sur les superbes, mais rassurez-vous: je réserve un article spécial à cette rencontre fantastique <3

Melanie, Sonia, Margaux: on a plus qu’à déterminer qui est qui.

Le jour du shooting est arrivé.

Pour cette grande première, Jean-Daniel a constitué une équipe de choc. Rémi Desclaux sera le photographe: un ami de mon ami Melvyn. Je suis très heureuse que ce soit lui qui shoote car je le connais déjà. Et nous avons aussi avec nous Laetitia Sireix, qui sera notre Make Up artist!

15 décembre.

J’arrive au point de rendez-vous après mon audition pour l’opéra de Paris . Que je reussis! Cette journée me semble bien partie. Le shooting se passe chez Mélanie, la créatrice de superbe qui nous prête gentiment son appartement pour nos clichés!

Le moodboard que j avais créé était assez précis, et avec JD, nous nous étions bien brieffé sur les scènes indispensables à shooter. 5 scènes à faire donc 5 tenues, en une aprem: Le timing est serré.

La Team parfaite.

Je ne pouvais rêver mieux que cette équipe, moi qui suis un peu stressée tout de même aujourd’hui. Ce projet, est vraiment particulier pour moi! J’ai envie que ce soit top! Nous sommes tous focus sur ce que nous avons à faire.

Je ne suis pas en pleine confiance de mon corps aujourd’hui. Je reviens tout juste de blessure. J’ai repris la danse seulement hier! Mais, Rémi, sait me mettre en valeur et me rassurer. Je me détends au fur et à mesure de la séance.

Laetitia est fantastique. Une Make Up Artist c’est très important pour des photos! Elle comprend exactement ce que je veux pour chaque scène.

JD , supervise la séance, nous conseille sur les sets, et vérifie le timing. Melanie, vérifie que les culottes soient bien en place, malgré mes pauses extrêmes, et mes mouvements.

Quand je suis coincée après une pause qui ne fonctionne pas.

La fin de journée.

Nous sommes tous fatigués. Mais je suis comblée! Réaliser un projet, que j’ai créé de A à Z, En tant qu’Hilda ainsi: c’est fantastique.

Le make up de Laetitia est magique.

 

Maintenant, le travail est à Rémi et Jean-Daniel: ils sélectionnent les clichés qu’ils préfèrent.

Aucune retouche !

Comme je vous l’ai précisé plus haut, lors de la séance photo: je ne me sentais pas à l’aise dans mon corps. La question du photoshop coup de baguette magique s’est posée à moi pour un des clichés.  Mais, retoucher mon corps sur les photos ne correspond absolument pas aux valeurs que j’ai envie de défendre. Alors, j’ai respiré un grand coup et j’ai pris cette décision, appuyée par toute l’équipe: les photos, exceptée les réglages lumière et les couleurs, ne seront pas retouchées.  J’ai la chance d’écrire dans ce nouveau magazine en ligne, en étant totalement libre dans mes idées, mes choix. J’assumerai donc que mon corps ne soit pas parfait. D’ailleurs,  la lettre à mon corps, elle vient de là. C’est après cette séance et la décision de laisser mon corps être comme il est sur ces photos, que je l’ai écrite.

Il faut maintenant attendre que le site soit en ligne.

Publication.

C’est avec bonheur aujourd’hui, que je vous partage la première rubrique Hilda dans l’inconstant magazine!

Ça veut dire que t’es souple, episode 01: quand tu me dragues.

On a mis le temps, mais prendre son temps dans nos métiers ca a du bon.

La vie est belle et surprenante quand on fait les choses avec sincérité et passion… Ce cvdts 1 ne serait rien sans l’équipe de choc que nous avons formé.

Merci Remi de m’avoir guidé lors du shoot, et d’avoir si bien fait ressortir l’esprit de mes idées en images, merci Laetitia, de m’avoir si bien mise en beauté, je ne serai pas aussi jolie sur ses clichés sans toi! Merci aux trois femmes de Superbe qui en plus de créer une marque de lingerie géniale, sont des femmes en or, vous ne savez pas à quel point je suis  heureuse de vous connaître! Et enfin, l’immense et grand merci à toi, Jean-Daniel de ta confiance, de cette magnifique opportunité que tu m’offres, d’avoir su réunir cette équipe de choc, et de m’avoir laisser libre dans mes idées et mes envies.

Hilda c’est une aventure de folie, et je veux aussi vous remercier vous,  lectrices et lecteurs! Parce que vous me donnez la force et l’audace d’aller toujours plus loin. Vous êtes de plus en plus nombreux à suivre l’histoire Hilda, et je suis vraiment heureuse de partager mes histoires avec vous. Vos retours , vos partages, c’est du miel sur mon coeur.  Oui, oui j’ose cette phrase pourrie, mais je sais que vous aimez quand même bien mes blagues pourries.  Non? Ah bon je croyais. Désolée, Mais je sais pas comment décrire autrement ce que je ressens. <3

D’ailleurs, je vous mets dans la confidence: on s’est tellement éclatés avec l’équipe de l’inconstant, que Le cvdts2 est en préparation! Folie!

Bises Biche et enjoy.

Hilda.

Hilda x Linconstant Magazine

Ca veut dire que t’es souple? a lire ici

Directeur édition : Jean-Daniel Galisson

Concept, écriture, modèle: Hilda

Photographe: Remi Desclaux
Make up Artist: Laetitia Sireix
Stylisme: Hilda x Superbe Paris

Footer