Facebook Youtube Pinterest Instagram

Ivan Pérez est exactement le genre de chorégraphe et personne , avec qui j’adorerai travailler, et que j’ai envie de vous faire découvrir. Sincère et disponible, son parcours a de quoi en faire pâlir plus d’un: ancien danseur du Nederlands Dans Theater, Futur directeur artistique de la compagnie Dance theatre of Heidelberg, directeur de sa propre compagnie INNE… Il est en ce moment, et jusqu’au 8 juin, à l’affiche avec sa création pour le ballet de l’Opéra National de Paris, aux côtés de James Thierrée, Hofesh Shechter et Cristal Pyte à Garnier. Il est temps de vous transmettre ce petit bijou de conversation que j’ai eu la chance d’avoir avec lui.

 

Les grands talents ont souvent çà en commun: ils sont humbles et aiment partager. Et talentueux, Ivan l’est.  J’ai rencontré  Ivan Perez en mars 2017, lors d’un workshop qu’il donnait à Florence. Un workshop auquel j’ai participé, et que j’ai adoré (vous auriez envie que je vous raconte ?)

Le blog n’existait pas encore, mais je travaillais déjà dessus.  Après une séance de travail, je savais que je voulais parler de lui sur Hilda.  J’ai donc pris mon courage à deux mains, et lui ai demandé, :

« Will you have some time for me after a dance session ?  I would like to do an interview of you… It is for my future project… » (je vous l’écris tel que  je l’ai dis : en anglais).

Et sa réponse a été spontanément oui. Un homme d’un talent fou et d’une gentillesse incroyable.  Ivan a été très attentif à mes questions (et peut être à mon anglais au fort accent français ?). J’ai adoré l’interviewer.

Je parie qu’après avoir lu cet article, vous aussi, vous aurez envie de travailler avec lui, ou si vous  n’êtes pas danseurs,  vous serez motivé pour aller voir ses pièces…

nb: Cet interview a été réalisé en anglais, puis  je l’ai retraduis., en essayant de rester le plus fidèle possible à ce que  Ivan m’a dit.  J’ai  aussi laissé certaines  phrases en anglais: la traduction ne rendait pas ce que j’avais ressenti pendant cette conversation.  L’anglais permet parfois mieux aux mots d’aller à l’essentiel.  Enjoy! 

 

  1. Qui es tu?

 

Bonne question ! Alors…  Mon nom est Ivan Perez. Je viens d’Espagne, d’Alicante. Mais cela fait 15 ans que je vis aux Pays Bas, à La Haye. Pour l’instant, je travaille en tant que chorégraphe. Je suis aussi le directeur de ma propre compagnie « Inne », qui a été lancé  à Operaestate Festival (en 2016). Je travaille aussi en tant que chorégraphe invité, pour des compagnies internationales à Paris, Londres, Taiwan et d’autres…

 

  1. Comment, Pourquoi, et qu’est ce que la danse?

 

Et bien d’abord… Je crois que j’ai toujours dansé dans ma vie. Quand j’ai eu 10 ans, mes parents m’ont demandé: « qu’est ce que tu as envie de faire plus tard, après l’école? » Et je voulais danser: c’était très clair pour moi. Mon père me montrait des vidéos de danseurs de Flamenco, il m’emmenait au théâtre… Mon père adorait la danse vraiment… C’est lui qui m’a fait connaitre cet art.

 Quand j’ai commencé a étudier la danse, ma vie a changé. J’avais trouvé ma voie: ça m’a semblé juste, vrai.

Ivan Pérez

 

Au fur et à mesure de mon évolution je ressentais tout ce que ça m’apportait… J’ai commencé a étudier la danse Flamenco, ensuite le ballet,  la danse contemporaine…  Et puis.. Je me suis ouvert à mes propres potentiel en tant que « maker », créateur: est ce que je peux, moi aussi, créer de la danse? La danse est un bon outil pour apprendre à se connaitre, mais aussi  pour comprendre le monde qui nous entoure.

 

Dans un sens, la danse permet pour moi de questionner le rapport que l’on a avec le corps, la/les façons que l’on a de communiquer avec… Parler par exemple aussi des idées de genre… (nb: j’ai vu hier la générale à Garnier du programme dans lequel “male dancer”,  sa création pour l’Opera de Paris est… En relisant , je me demande du coup: avait-il déjà la pièce en tête lors de notre interview?) 

 

Utiliser le corps comme outil pour interagir, pour entrer en contact avec les autres… un outil pour comprendre la nature aussi,

« to see the body as nature ».

Ivan Perez

 

Je m’intéresse aussi à l’idée « des traumatismes » de la vie:  quels impacts, qu’est ce que cela rappelle au corps? ET comment la danse peut aider à un certain processus de guérison, comment la danse permet de se comprendre soi même, ou se changer soi-même.

 

J’utilise la danse aussi pour poser la question: qu’est ce que le corps aujourd’hui? Qu’est ce que le corps contemporain? Est ce que la danse peut être un outil pour vraiment se trouver soi-même?  Ça, ça m’intéresse vraiment.

Ivan Pérez

 

 

(extrait de “Flesh” chorégraphie de Ivan Peréz)

  1. Ton plus intense souvenir?

 

Lorsque j’ai dansé une pièce appelée « Indigo Rose » de Jiri Kylian: . La soirée de première fut magique pour moi. C’était vraiment spécial. J’ai été nommé « meilleur danseur de l’année » aux Pays bas, avec cette pièce.

Cela a été la dernière fois que ma mère m’ait vu danser avant qu’elle quitte ce monde…Alors ce moment reste dans le temps comme un souvenir très spécial pour moi….

 

  1. Quels sont tes processus en tant que chorégraphe?

 

J’essaie toujours de travailler à partir des possibilités. Je me pose la question : comment vais-je créer des méthodes de travail qui vont permettre d’ouvrir ces possibilités ?

J’essaie de ne pas me limiter à un seul type de processus de création ou de méthode de création, mais:

je reste toujours concentré sur « l’ouverture des potentiels ».

J’apporte ma pratique dans chaque processus de création. Je laisse entrer mes expériences passées, et les connaissances que j’ai acquise grâce aux créations précédentes, dans mon nouveau travail. Puis je regarde : Qu’est ce qui est nouveau maintenant dans ce processus ? Qu’est ce qui peut être une nouvelle découverte, un nouveau chemin ? Mais cela prend toujours sa source dans ce que j’ai déjà acquis.

La manière de créer dépend aussi des projets.  Je pense toujours aux contextes dans lequel la chorégraphie va être créé: la pièce sera différente si elle est créée en Russie, à Taiwan, ou si elle est créé à Paris… C’’est aussi diffèrent si la création est faite pour ma propre compagnie ou créé pour une autre compagnie… Quelle est cette compagnie? Quelle est l’ADN de cette compagnie et comment puis-je participer à cette identité?

 

  1. Qu’est ce qui t’intéresse le plus lorsque tu travailles avec les danseurs?

 

“Ce qui m’intéresse, c’est de créer un environnement dans lequel ils peuvent se développer, questionner la façon dont ils se perçoivent,  les préconcepts qu’ils ont peut être à propos de ce qu’ils peuvent ou ne peuvent pas faire, et aussi, les inspirer à changer.

De leur permettre de trouver une nouvelle voie par eux mêmes, de continuer à chercher des nouvelles opportunités pour eux mêmes.”

 

6.Le plus important pour toi une fois que la pièce est sur scène?

 

Je pense que c’est de voir ce que le travail peut devenir. Quel est le potentiel d’évolution du travail.

Mais aussi, quel impact et quelle réponse a la pièce avec le public. Pour comprendre si j’ai envoyé le bon message ou si j’ai donné trop d’informations… Pour moi, c’est toujours très intéressant de voir à quel point le travail peut être ouvert mais en ayant toujours une même direction: la communication avec le public.

 

Je fais en sorte que mon travail ait une ouverture de perspective afin que le public puisse créer sa propre interprétation.

 

Flesh, de Ivan Perez

Ce qui est aussi important pour moi, c’est de garder un égal engagement entre les danseurs/performers et le public.

 

Il y a la possibilité de créer pour que chacun soit impliqué à égalité.

 

  1. Tes projets?

 

La nouvelle création pour le ballet de l’Opéra de Paris en mai 2018. Nous sommes quatre chorégraphes pour cette soirée: James Thérrée, Hofesh Shechter, Crystal Pite, et… moi même. je suis très excité par ce projet!

Question BONUS

8/  Un ou des conseils aux danseurs qui liront cet article?

 

Etre sincère envers soi même, accepter qui on est. Et travailler à partir de la. De regarder ce que l’on possède en tant que potentiels et non pas en tant que limites.

 

Nous sommes potentiels.

Ivan Perez

 

 

Alors convaincu(e)? Faites-le moi savoir!  Je vous embrasse bichement.

Hilda.

Pour en savoir plus:

Site de sa compagnie:

http://inne-ivanperez.com 

Sa chaine Youtube: ici

Programme Opera de Paris:

https://www.operadeparis.fr/saison-17-18/ballet/thierree-pite-perez-shechter

Footer