Facebook Youtube Pinterest Instagram

On rêve tous d’une rencontre qui nous change. Celle qui nous ravit le cœur, nous fait grandir, et nous emmène à nous dépasser, professionnellement et personnellement. Peut être encore plus lorsqu’on est artistes et que notre développement professionnel est autant mêlé à notre bien-être personnel?Superbe, et les magnifiques Mélanie Sonia et Margaux, c’est ce genre de rencontres pour moi. Il y a un an, enfin un an et deux mois exactement, je prenais contact pour la première fois avec Superbe Paris. C’était à l’occasion de mon premier article pour le magazine l’Inconstant. Qui aurait cru qu’un an après, je chorégraphierais leur premier défilé au Bon Marché? Ni elles, ni moi, peut-être pensions vivre ça ensemble, un jour. Il est donc temps pour moi de vous raconter l’histoire entre Superbe et Hilda, ou comment une collaboration devient amitié enfin que dis-je, Amour!

Recherche vêtement exceptionnel.

Après validation de mon article pour l’Inconstant, je m’occupe maintenant de chercher ce quelque chose en plus pour le shooting. C’est ce que j’adore avec ce projet: rédiger l’article, m’occuper du stylisme, poser pour mes propres sujets en ayant la confiance et l’expertise de Jean-Daniel pour réaliser tout cela dans les meilleures conditions #teamworkforever .

Pour cette première,  je voulais donc quelque chose de brillant, qui me permette d’illustrer le ton de ma rubrique “Ca veut dire que t’es souple?”, quelque chose pour me sentir belle, sensible, originale et drôle à la fois.

“Tout ça avec un vêtement ?
– Oui tout ça avec un vêtement !”

Le contact

C’est mon ancienne colocataire Sarah, qui me parle de cette petite marque. Je lui raconte l’univers que je veux pour #CVDTS. “Je pense que ça te correspondrait!” Elle me montre leur Instagram. Coup de foudre. . Mon blog n’existe que depuis 3 mois. Mais je sais, qu’il faut que ce soit avec elles que je travaille pour ce premier article. 

J’y vais au culot. Quelques heures de réflexion plus tard, et des mots bien tournés, j’envoie donc un mail. Elles me répondent. Réaction? Joie, cris, et tutti frutti.

Nous nous fixons un rendez-vous et je vais les rencontrer pour présenter le projet.

Le premier rendez-vous

«  Ok pas de panique, j’écris depuis 3 mois sur Hilda, là je vais travailler et écrire pour un magazine en ligne et là, là, je vais avoir un rendez-vous pour le stylisme de mon premier article afin de demander une collaboration avec la marque superbe. Tout est normal. Bien sûr. On respire on souffle. Et on y va. »

 

Quelques respirations et dialogues intérieurs plus tard, deux jolies femmes arrivent. C’est Sonia et Mélanie aka les Superbes. Je suis un peu stressée, mais je sais que c’est avec elles que je veux travailler pour ce projet. Alors, on y va.

La même longueur d’onde.

Me voilà donc à expliquer mon projet, les inspirations, pourquoi je crée Hilda, pourquoi j’écris, qu’est-ce que veut dire la collaboration avec le magazine l’inconstant. Nous nous rendons compte de suite que nous sommes sur la même longueur d’onde. Nous avons les mêmes envies, les mêmes valeurs…

Un coup du destin?

Elles acceptent la collaboration. Réaction? Joie, cris et tutti frutti, mais cette fois intérieur, nous sommes à un café, le lieu de travail de ma coloc’ exactement, je choisis de ne pas effrayer les clients autour de nous.

Mélanie, la créatrice, nous prête même son appartement pour réaliser les photos et m’aide dans la composition des looks. On est fait pour s’entendre, je crois.  Pour les coulisses sur l’article l’Inconstant, c’est par ici…

Aperçu en images de notre travail Hilda x Inconstant x Superbe. Photos: Rémi Desclaux

Un mois après.

Ce sont les Superbes qui me contactent. Elles veulent faire une vidéo pour leur projet de crowdfunding: elles ont besoin de fond pour développer la marque et  elle souhaite que je sois leur modèle.
Évidemment, j’accepte. Pouvoir les aider à mon tour me paraît évident. J’adore ce qu’elles font, et porter leurs modèles me plait terriblement.

 

Le jour du tournage, je deviens même leur voix off, pour leur vidéo. C’est tout nouveau pour moi! Elle m’emmène en dehors de mes sentiers battus et je suis fan de ça! Peut-être moins fan par contre de ce magnifique arrêt en image de l’aperçu youtube… Conclusion: dans le mouvement, c’est toujours mieux! 

Devenir Superbe.

Quelque temps plus tard, parce que leur campagne de crowdfunding a fonctionné du feu de dieu, #youpiiii , #enmêmetempsçanemétonnepascequellesfontcestfantastique, elles me demandent de poser pour elles. “On veut que tu fasses partie de nos Superbes”
Je suis trop heureuse. Même lorsque je suis sur un balcon avec de la neige, en tenant la pause avec leurs magnifiques dessous en faisant croire que je n’ai pas froid, je suis heureuse de faire partie de leur team. Un shooting épique.

Hilda x Superbe x La neige sur le balcon. Photo: Samuel Lagarto

L’amour est né.

Je me rends vite compte que nous sommes plus qu’une collaboration. On s’accompagne vraiment, se soutient mutuellement dans nos projets, humainement c’est un match gagnant… Ok, je crois que je suis en train de devenir amoureuse d’elles.

Le grand challenge: chorégraphier leur défilé.

Mais la plus grande des aventures, la voici.
Superbe est en exclu au Bon Marché. Pour fêter leur collection de maillots de bain, catégorie “Croisière ” elles organisent un défilé.
Vous voyez ce que je vois? Notre complicité forte et nos valeurs étant communes, c’est ainsi que de fil en aiguille, je deviens la chorégraphe de leur premier défilé au Bon Marché à Paris. Je suis surexcitée.

Je suis surexcitée à cette idée… Mais çà, c’est un article entier pour vous raconter, parce que c’est une big aventure qui s’est passée là.  Un peu de patience… La suite au prochain épisode <3

Bisous Biche.

Hilda.